« Avec la méditation, jamais les sagesses orientales n’avaient à ce point rencontré les savoirs occidentaux. (…) Ce qui concerne l’esprit concerne le corps, et ce qui concerne le corps concerne l’esprit, c’est une fantastique conversation (…) Aujourd’hui, de plus en plus, la méditation et la médecine deviennent comme les deux faces d’une même pièce. De plus en plus de médecins s’inspirent de traditions millénaires pour changer leur manière de soigner. (…) Aujourd’hui la méditation s’adresse à tous, croyants ou athées. Si cette forme de méditation moderne s’appelle Méditation de pleine conscience c’est qu’elle cherche simplement à nous rendre attentifs à tout ce qui nous passe par la tête, à nos émotions intimes, comme à nos sensations corporelles.

Ce que beaucoup de gens ignorent, explique le dr Christophe André, c’est que la méditation est une pratique très corporelle, ce n’est pas une cogitation, ou une réflexion approfondie. C’est un moment où l’on se met à l’écoute de sa personne globale ; on regarde ce qui se passe dans notre corps, comment on respire, comment on accueille les sons, les pensées, etc. C’est une position d’observateur bienveillant, on ne cherche pas à provoquer quoi que ce soit, mais juste à se rendre présent… »

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *